Magique, les massifs de fleurs se suivent et ne se ressemblent pas. Il est bien loin le temps où l’on voyait pousser les fleurs.

Au xxie siècle, tout se décide et se prépare ailleurs. De la forme aux essences, à l’implantation, que sais-je encore, une armée de spécialistes assiste le jardinier. 

Le temps d’une semaine, Improbable massif de fleurs qui a poussé dans l’imagination de deux plasticiens, Marie Quinson, peintre et sculpteur et Luc Guéronnet, faiseur d’images, sera implanté au square de la Roquette.